February 5, 2007

C'était un rendez-vous

Yesterday Snow Patrol walked away with several awards from the Meteor Ireland Music Awards. Interesting. More interesting even is their video "Open Your Eyes" which features footage of Claude Lelouch's short film "C'était un rendez-vous" (1976).

This film of only 8 minutes has nevertheless gained cult status because it shows Paris from an uncommon angle: the bumper of a speeding car. The bumper of a car? Yes, the camera has been mounted on the bumper of a car. There still is debate about which car exactly...

Click here for the French entry in Wikipedia about "C'était un rendez-vous". Click here if you prefer the English one. Both provide a good read and one is not just a translation of the other. The French entry gives an anecdote on the film(ing) from Claude Lelouch himself.

Almost forgot:
the video itself. Click here to check it out on YouTube. And the song is great too!

-

4 comments:

Peter said...

Check out the original as well http://www.youtube.com/watch?v=091L2Yas14Y

It lacks the great snow patrol song, but gives you some screeching tyres and high revving engines in return.

You should try this in dublin with your new driver's license sometime :)

Jordan said...

En 1976, après avoir terminé son dernier film, Claude Lelouch s’est trouvé avec une bobine où restait une dizaine de minutes non utilisée.
Il a alors eu l’idée géniale d’organiser une espèce de course dans la capitale française. Sans demander d’autorisation à personne (eh, oui, cela a existé, il n’y a pas si longtemps que ça) et avec l’aide de quelques-uns de ses collaborateurs, Lelouch décide de tourner le film par un beau matin du mois d’août, profitant ainsi d’une circulation plutôt légère.

Partant de la Porte Dauphine jusqu’à Montmartre, le trajet choisi est un des plus beaux de la plus belles des villes : Av. Foch, Place de l’Etoile, Champs Elysées, Concorde, Louvre, Opéra, Pigalle, Montmartre.

La voiture est une Mercedes, du metteur en scène lui même. Ils ont remplacé le son du moteur par celui d'une Ferrari 275 GTB.

Le film a presque 9 minutes, en pleine vitesse par les rues de Paris, et il est dit que, lorsqu’il a présenté le film au public, le metteur-en-scène a été interrogé pour donner des informations sur qui aurait piloté la voiture. Il a répondu qu’il s’agissait du pilote de F-1, mais s’est refusé à révéler son nom. Plus tard, après des investigations, la police parisienne est arrivée à deux noms, Jacques Laffitte et Jacky Ickx. Après tout le monde sait cela Jean Ragnotti qui pilotait

Mercredi, le 24 mai 2006 on roule la meme parcours 30 annees plus tard avec la meme voiture et le pilote Jean Ragnotti.
Vous pouvez voire cette fête de reconniassance à:
http://video.google.com/videoplay?docid=-3509399108602105578

stefan said...

For those of you interested in the category 'camera mounted on something’ I can recommend the dvd Point of View 3318. No, it’s not a blue film. 3318 is the number (name?) of a cow which has a camera fixed on its horn. The world through the eyes of a cow for more than one hour! Fascinating shots of the shed and the pasture. After seeing the dvd I can conclude that being drunk and being a cow are very much the same…

Bas, my compliments for your Blog!

Bastiaan said...

Jordan, merci beaucoup pour ce lien! Le court métrage de Claude Lelouch m'a vraiment captivé, comme tant d'autres j'ai l'impression. C'est génial de voir le making off de 'C'était un rendez-vous' avec le commentaire du metteur en scène. Même 30 ans plus tard on voit clairement qu'il a eu énormément de plaisir en tournant le film. Quant à se lever tôt, Lelouch dit dans le making off: "Vous avez le sentiment que le monde vous appartient, quoi. Regardez, ce matin, Paris est à nous." Le sentiment que Paris t'appartient! Ça c'est beau.